La Mary Popins de la Télé

Les émisssions au menu :



Dorothée speakerine
les mercredis de la jeunesse
Dorothée et ses amis
Récré A2
Discopuce
Disney dimanche
Club Dorothée
Terre attention danger
Des millions de copains
Club Sciences
Dorothée Rock n' roll show

Les émissons sur IDF1

logo terre
Dorothée speakerine

En 1976
,
Les mercredis de la jeunesse

Les tout débuts de Dorothée ont lieu en 1973 ; elle n'a que 20 ans. On lui confie 4 heures d'antenne par semaine. Le nouveau bonheur dure 2 ans et patratas, en 1975 après l'éclatement de l'ORTF, c'est Christophe Izard et Elianne Victor qui prennent les rennes de l'unité jeunesse de TF1. Ils consentent d'emmener Dorothée dans la nouvelle émission les visiteurs du mercredi mais la remercie en fin de saison jugeant qu'elle n'est "pas faîte pour animer des émission pour enfants". S'en suit alors une courte période de chômage qui lui donne l'occasion de se motiver et faire le point sur ses envies artistiques.
Henri Kubnick confie à notre jeune débutante au cheveux bruns et courts , la présentation du jeu Réponses à tout. Elle utilise d'ailleurs son vrai prénom pour l occasion : Frédérique. L'expérience ne dura que quelques semaines et ensuite, c'est le début d'une traversée du désert de 8 mois.La chance tourne en 1977. A2 cherche des speakerines. Dorothée passe les tests avec succès et débute au mois de mars. Elle prend son nouveau rôle à bras le corps: Chaque jour, en direct , elle s'adresse à des millions de téléspectateurs. Son sourire, sa réactivité séduisent les français qui en font leur speakerine favorite. C'est d'ailleurs en la voyant présenter les programmes que François Truffaut la remarque et décide l'engager pour son prochain film. Elle honore cette mission jusqu'en 1983, malgré ses nombreuses autres activités, prouvant à la profession que le métier de speakerine est une pièce maîtresse dans l'image de marque d'une chaîne.

logo récréa2

Cette grande émission jeunesse est crée en juillet 1978 par Jacqueline Joubert. Il s'agissait pour elle de constituer une équipe de jeunes artistes qui feraient office de grands frères et soeurs auxquels les téléspectateurs pourraient s'identifier. Et c'est Dorothée qui s'impose très vite comme le personnage central de cette joyeuse bande : Elle est très jolie, elle a du tempérament, elle chante merveilleusement et déborde d' humour et d'énergie.
Elle enregistre les principaux génériques de l'émission ainsi que ceux de certaines séries comme Les schtroumpfs.
Le contenu de l'émission est riche et varié. On retrouve les premiers mangas (Goldorak, Candy, Cobra, Lady Oscar), des reportages, des séries japonaises (San Ku Kai ;X OR )des dessins animés français de grande qualité (Clémentine, Les mondes engloutis) des documentaires parfois barbants (Le monde selon Georges, Les légendes du monde), des rubriques consacrées à la lecture (Lire lire lire ;Latuli et lireli), à la musique (Discopuce) et bien sur des chansons (les siennes essentiellement ), sans oublier de nombreux sketches plus ou moins drôles (Les dramatiques de RECRE A2). En 1985 Dorothée propose pour la première fois en France une émission jeunesse le matin (Récré A2 matin) et devient pour le coup productrice.
Elle poursuit avec succès sa carrière de chanteuse entamée depuis 1980, qui s'articule surtout (mais pas uniquement) autour de chansons de génériques TV et de reprises de chansons traditionnelles Françaises. Elle a déjà vendu 9 millions de disques en 1986. La même année, RECRE A2 obtient le 7 d'Or de la meilleure émission jeunesse :Dorothée a réussit l 'exploit de concilier les faveurs du public et de la profession.
Même si à l'antenne Dorothée semble piloter l'émission, il n'en est rien : C'est toujours Jacqueline Joubert qui dirige, négocie, choisit les programmes …et les animateurs. A partir de 1984, Jacqueline donne une importance croissante à Marie Dauphin, à tel point qu'on suppute qu'elle serait une possible remplaçante de Dorothée… Mais grâce à Récré A2 , Dorothée est devenu une immense star qui suscite la convoitise de chaînes privées pour l'avoir auprès d'elles. Et c'est TF1 qui réussit en 1987 à la séparer de Jacqueline Joubert , sa " seconde maman " pour l'enrôler sur la chaîne fraîchement privatisée par la droite. Se sentant " trahie ", Jacqueline Joubert licencie Dorothée du jour au lendemain ; mais Récré A2 ne résiste pas longtemps au départ de la star et ferme ses portes définitivement en 1988. Marie Dauphin n'avait décidément pas les épaules assez larges pour porter la couronne de la Reine Dorothée.

Plus d'infos sur l'émission sur l'excellent site Dorothée citron

Disney Dimanche

Diffusée le dimanche sur Antenne 2 en fin d'après midi, cette émission propose des extraits de grands classiques et de nouveautés signées Walt Disney. Dorothée sert de fil conducteur entre les séquences, ou déguisée en fonction des extraits présentés, elle fait preuve d'humour et de talent. Dorothée interpréta le générique entre 1981 et 1987.
Variante de Disney dimanche, SVP Dysney apparaissait chaque Noël dès 1979. Coprésentée par William Leymergie, l'émission proposait des extraits choisis en direct par les téléspectateurs, grâce au standard de SVP. On constate que Dorothée a été pendant 1 an, après Chantal Goya, et avant Douchka, puis Anne, l'ambassadrice de Disney en France. Comme quoi il doit s'agir d'un passage obligé pour conquérir le jeune public mais Dorothée (comme Goya) y a survécu . Pas les deux autres…
Lorsque Dorothée part sur TF1 en 1987, c'est Marie Dauphin qui la remplace mais l'émission s'arrête rapidement : N'est pas Dorothée qui veut !

club do logo

2 septembre 1987, naissance de l'émission phare de Dorothée. L'été précédent, Francis Bouygues offre un pont d'or à la Star de RECRE A2 :Un gigantesque studio (construit par Bouygues BTP), de très nombreuses heures d'antenne, et le poste de " conseillère auprès de la direction ". En fait c'est J.L Azoulay qui contrôle tout, comme souvent. CLUB DOROTHEE offre un formidable tremplin à la carrière de chanteuse de Dorothée; mais aussi pour tout un tas de produits AB productions, comme Hélène l'une des plus rentables.

En quelques années, CLUB DOROTHEE s'impose comme un véritable état dans l'état, une chaîne dans la chaîne TF1. Au menu ? Des " super séries " (souvent japonaises car moins chères) ;des " super mégas tubes " (signés AB disques) , des" super jeux" ( Allo? A l'huile! ;le Zigouigoui …) et surtout de la pub. Tout le temps. Fini le temps de RECRE A2 où le maître mot était de distraire, éduquer et informer. Ici, Dorothée est emportée par une logique commerciale où l'auto promotion est systématique. Quelques dérapages sanctionnés par le CSA contribuent à écorner davantage l'image de l'émission. L'indigence du CLUB DOROTHEE soulève des critiques et polémiques dans la presse qui , à tort, boycottent Dorothée elle même, incarnant le "système AB". Du coup, AB crée en 1989 le Club Dorothée magazine .Dorothée est ainsi l'une des rares vedettes à disposer de son propre journal. Jaloux ? Les professionnels des 7 d'Or et des Victoires de la musique boudent les vedettes du CLUB DOROTHEE ! Qu'à cela ne tienne, AB décerne ses " Club d'Or " aux chanteurs AB et animateurs AB ;la preuve par A+B qu'ils sont les meilleurs ! Et pas question de laisser apparaître un des récompensés sans monter son disque à l'antenne.

Malgré tout cela, l'émission marche .Très fort au début pour le plus grand plaisir de TF1 qui engrange de confortables rentrées publicitaires. Elle marche parce qu'elle est vivante ; parce Dorothée entourée de ses fidèles serviteurs de soupe joue de son charisme et de sa beauté ; parce Dorothée donne l'impression aux enfants qu'ils " fabriquent " leur émission en votant pour leurs rendez vous préférés, ce qui est faux d'ailleurs puisque le seul critère guidant AB et TF1 c'est l'Audimat ..
Quelques rendez vous plus " pédagogiques " , distillés à doses homéopathiques relèvent le niveau mais ne font pas le poids face aux " sitcoms " d' AB productions.
A partir de 1995 ,même si l'émission est toujours en tête , l'audience s'érode . Parallèlement , Dorothée semble s'ennuyer à l'antenne ;elle sourit mécaniquement devant la caméra ;se lasse et s'efface peu à peu derrière ses comparses.
TF1 supprime régulièrement et sans préavis ses émissions du mercredi après midi, une manière pour la chaîne Bouygues de remercier ceux qui ont fait sa fortune… Le 30 août 199 , c'est le dernier CLUB DOROTHEE. Une émission bâclée et pathétique qui nous montre une Dorothée usée , abusée par l'ingratitude de ses patrons. La voix enrouée,
elle nous promet qu ' un jour on se retrouvera. Mais un immense chagrin se greffe à ce désenchantement professionnel: Dorothée perd sa mère Jacqueline, ce qui la précipite dans une retraite prématurée qui durera 10 ans.

Plus d'infos sur l'émission sur l'excellent site Les folies du Club Dorothée

 

 

logo des millions
Crée en 1991, sur une idée du Dr Michel Klein. Diffusée le dimanche matin sur TF1, l'émission consistait à alerter les jeunes téléspectateurs sur les espèces animales en voie de disparition à l'aide de sombres pronostiques martelés pendant chaque générique " si nous ne faisons rien, un jour prochain c'est l'homme qui disparaîtra !!! ". Ce consat n'est finalement pas éloigné de ce que l'on connait aujourd hui avec les bouleversements climatiques actuels et attendus. Le contenu de l'émission était certes un brin alarmiste mais montrait avec justesse l'égoïsme et la violence de l'Homme. En particulier les populations sous développées du tiers monde qui détruisent les forêts, maltraitent et massacrent des animaux comme des sauvages. Il était également question de mobiliser sur le terrain et dans tout la France les téléspectateurs en créant les " Rangers du Club Dorothée " mais ils n'ont jamais vu le jour. AB n'a pas trouvé de sponsor peut être …. ?

Cette émission voit le jour en janvier 1993.100% humanitaire, cette séquence proposée et présentée par Dorothée donne la parole chaque dimanche sur TF1 à 18h à une association caritative. Péché mignon au Club Dorothée, l'autopromotion des chanteurs AB est ici absente : Pas de disque à vendre ; pas de jeux d'eau non plus, on croit rêver ! Un peu comme si on avait voulu redorer l'image de notre animatrice vedette, nous montrant une Dorothée sobre , pudique et généreuse.
C'est aujourd'hui, d'après Dorothée, ce dont elle est la plus fière de toute sa riche carrière.
logo des millions


logo club science

Proposé le samedi matin sur TF1 entre 1992 et 1993 cette séquence très pédagogique démontre qu'AB est capable de fabriquer des programmes éducatifs et distrayants. Dorothée joue la candide et le volubile Michel Chevalet, n'a pas son pareil pour lui expliquer les mystères de la science et de la technique, à travers des maquettes, des expériences en direct ou filmées. De la formation d'un séisme au traitement numérisé d'une lettre à la Poste en passant par les marées noires, chaque reportage est une réussite. Ce petit club à l'intérieur du grand aurait mérité plus de place et de reconnaissance.

 

DOROTHEE ROCK N ROLL SHOW
Ce sont les rares émissions en prime time de Dorothée sur TF1. Trois rendez vous les 29 octobre et 31 décembre 1993 et le 31 décembre 1994. Il s'agit d'une émission de variété, centré autour du rock n roll, un style musical qu'affectionnent particulièrement Dorothée et son producteur.
Elle y interprète des duos avec des dinosaures des années 60: Percy Slège , Chuck Berry , Mongo Jerry, Cliff Richard….Bref de parfaits inconnus pour les moins de 45 ans.
Sans doute refroidie par la mauvaise image du "Club", aucune tête d'affiche française ou étrangère ne se bouscule au "Carlo's bar", le décor du show. Mais alors qui sont les invités ? Hélène R., Christophe Rippert, Anthony Dupray, Babsy, Les Musclés, les jumelles, Bradley Cole, Malaury Nataf …tous les acteurs des supers séries AB viennent en pousser une petite. Et quand ils ne peuvent vraiment pas chanter on trouve autre chose: Daniel le prof de gym des filles d'à côté donne des cours en vidéo ou Nicolas d'Hélène et les garçons fait le pitre aux côtés de Carlos au bar. Dorothée présente les chansons de son dernier album du moment, quand ce n'est pas le clip qui est lancé… Les deux premiers rendez vous ont plutôt bien fonctionné mais le dernier du 31/12/1994 pas du tout ; en effet Sacha Distel, Antoine, Chantal Goya ne drainaient plus les foules..
.

 

Une émission à part entière diffusée tout d'abord en septembre 1978 puis sous forme de séquences dans Récré A2 le mercredi après midi à partir de la rentrée 1981. Dorothée et les récréamis interprètent les chansons du patrimoine français. Il y a bien sûr les grands classiques (Au clair de la lune, Meunier tu dors) mais aussi de belles chansons moins connues comme Plaisir d'amour, Le galerien, Dix filles dans un pré.
Il y a en général 2 clips et Dorothée (mais aussi au début Isabelle ou Ariane) replace la chanson dans son contexte historique en donnant une petite note éducative à l'émission.
Les clips et les chansons que l'on connaît ont été enregistrés entre 1981 et 1984; la plupart ont été commercialisés en disques, CD et K7 dans la collection "Le jardin des chansons". Il y aurait près de 200 morceaux enregistrés et seulement la moitié a été éditée. La mise en scène est plutôt rudimentaire mais reste pleine de charme, en particulier pour les derniers. Pour relancer la vente de cette collection en 1989, AB lance dans le Club Dorothée la rubrique "jardin des chansons". Mais on se contente de lancer la chanson avec les disques à gagner.
Dorothée et ses amis

Au printemps 1977 Gérard Calvet offre à Dorothée d'animer tous les après-midi une émission pour la jeunesse : "Dorothée et ses amis". On y retrouve des classiques de l'animation de l'époque comme Felix le chat, Casper le fantôme, Bugs bunny, la panthère rose, Sophie la sorcière,Titi et gros minet. Dorothée y developpe une formule très intimiste où elle dépouille son courrier sous les yeux des téléspectateur, propose une rubrique bricolage et tutoie le public. La formule changera l'année suivante pour devenir "Récré A2".